Lancement du Bateau Comité Zéro Emission du Yacht Club de Monaco

A l’occasion du Monaco Solar & Energy Boat Challenge (2-6 juillet), et en présence de S.A.S. le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Y.C.M. a annoncé ce matin le lancement de la construction du futur bateau Comité Zéro Emission, destiné à accompagner les régates et événements nautiques organisés par le Yacht Club de Monaco. L’architecte naval Espen Oeino a dessiné la carène et de la structure, tandis que Dario Calzavara (Terra Modena) s’est chargé de l’ingénierie de ce catamaran 100% écologique, sans émission de carbone mais également sans pollution acoustique, a en effet été également pensé pour permettre l’observation des baleines au large de la Principauté, en toute discrétion.

 

« Le Yacht Club de Monaco dispose déjà de trois annexes électriques pour accompagner les élèves de notre Section Sportive et l’organisation de nos rendez-vous nautiques. Mais ce nouveau bateau Comité s’inscrit dans le contexte d’un projet plus ambitieux d’éco-responsabilité holistique du Yacht Club de Monaco. Il s’agit une initiative unique, avec la volonté de concevoir un bateau sur-mesure pour répondre à un cahier des charges complexe de stabilité, de poids, de sécurité, de puissance et de vitesse, pour une unité de 11 m de long pour 6 m de large. Si nous voulons nous positionner comme une des capitales mondiales du Yachting, nous nous devons de donner l’impulsion et de proposer des solutions concrètes. » explique Bernard d’Alessandri

La construction en aluminium (qui peut être facilement recyclé) utilisera une combinaison de solutions pour être propulsé : prévu initialement pour fonctionner à l’énergie solaire, il pourrait également intégrer une solution hydrogène et des voiles verticales pour augmenter son autonomie, ainsi que de nouvelles solutions de propulsion pour être le plus silencieux possible — il faut savoir que les animaux marins subissent les nuisances sonores de fréquences supérieures à 1kHz, et que la plupart des petits bateaux émettent des fréquences de allant jusqu’à 40kHz.

Fidèle à sa volonté de montrer l’exemple face aux enjeux environnementaux qui sont les défis d’aujourd’hui, le lancement de la construction de ce nouveau bateau Comité par le Yacht Club de Monaco se veut le prolongement au quotidien du travail effectué par les futurs ingénieurs qui participent au Monaco Solar & Energy Boat Challenge, en espérant aussi que de telles initiatives soient reprises par tous les acteurs du nautisme.

Une visite matinale du Souverain qui lui aura également permis d’échanger avec quelques-unes des 22 écoles d’ingénieurs en compétition sur la trentaine d’équipes en lice.
Après avoir encouragé les deux équipes monégasques SBM Offhsore et Lanéva, il a tenu à rencontrer les participants de l’espace d’exposition, à l’instar de FinX, Torqeedo, Energy Observer et Nautical High Tech…, tous porteurs de solutions innovantes pour propulser le yachting de demain dans une nouvelle ère.

Suite et fin demain du Monaco Solar & Energy Boat Challenge, avec des épreuves nautiques, visibles depuis la digue et l’accès libre aux paddocks, situés le long des quais du Y.C.M.