Une 7e édition qui privilégie l’Open Source en ligne début des auditions en ligne dès demain

Dès demain débute le 7e Monaco Solar & Energy Boat Challenge. Une édition quelque peu modifiée faisant écho à l’actualité de ces derniers mois. Pour la première fois depuis sa création en 2014, il a donc été acté de changer le format afin de favoriser uniquement les échanges techniques, avec des auditions en ligne, permettant ainsi d’éviter les rassemblements de foule tout en récompensant le travail accompli par l’ensemble des participants.

 

C’est donc virtuellement que la compétition se déroulera dans le plus grand respect des mesures sanitaires. « Il a été question de pouvoir maintenir l’événement afin de ne pas pénaliser les concurrents qui pouvaient nous présenter le travail réalisé cette année. Il était impossible de concevoir une annulation donc il a fallu faire preuve d’innovation et nous adapter » précise Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Y.C.M. « L’année dernière, nous avions eu près de 1000 visiteurs sur le Village et 350 participants sur site ce qui, au regard du contexte, était impossible à organiser. La solution a donc été tout naturellement de nous pencher vers un événement en ligne. »

 

Organisé par le Yacht Club de Monaco aux côtés de la Fondation Prince Albert II et de l’Union Internationale Motonautique, cet évènement unique au monde reflète l’engagement de chercheurs, universitaires, futurs ingénieurs, inventeurs et professionnels du yachting et de l’énergie. Tous partageant le rêve ambitieux de développer des systèmes de propulsion alternatifs pour bâtir le yachting de demain. Le Monaco Solar & Energy Boat Challenge adopte donc un format « virtuel » en concertation avec Iqos et Credit Suisse, partenaires historiques. Pour la première fois, le constructeur automobile BMW et YPI (Yachting Partners International) embarquent dans l’aventure en s’associant au rendez-vous.

 

Un format virtuel pour cette édition 2020

Douze nations représentées par dix-huit équipes, dont sept en Solar Class, neuf en Energy Class et deux en Open Sea Class, ont soumis leurs dossiers présentant leur projet au Jury Technique.

Aux côtés des représentants des partenaires officiels de l’événement, ce jury est composé de l’ingénieur Marco Casiraghi à l’initiative du projet, d’Erwann Lebel, architecte naval de Espen Oeino International et de Jérémie Lagarrigue d’Energy Observer. Dès demain (du 30 juin au 4 juillet), les soutenances orales débuteront durant lesquelles chaque équipe aura 10 minutes pour défendre son travail via la plateforme Zoom. Le lever de rideau sur les résultats de cette 7e édition se déroulera le mercredi 8 juillet à 11h00 avec une remise des prix suivant le même schéma virtuel.

 

En course pour trois récompenses

Chaque équipe peut prétendre à autant de prix qu’elle le souhaite. Les innovations et les meilleures améliorations technologiques susceptibles d’être adaptées au monde industriel seront honorées par l’Innovation Prize. Les vainqueurs se verront récompensés d’avoir pu mettre en lumière leur travail sur l’innovation, que ce soit sur l’efficience énergétique du bateau conçu ou encore son design et, d’en présenter avec transparence ses avantages et ses inconvénients.

 

L’efficacité des matériaux et des procédés utilisés, la contribution scientifique et l’engagement des candidats dans le partage des bonnes pratiques feront partie des critères de l’Eco Conception Prize.

 

La motivation écologique sera donc au cœur de cette catégorie où les concurrents devront expliquer de quelle manière ils ont intégré cette notion dans leur projet tout en présentant les effets notables sur l’environnement avant de préciser par un retour d’expérience les connaissances acquises durant sa réalisation. A noter la participation pour la deuxième année consécutive de l’équipe monégasque de la SBM Offshore E-Racing Team qui, pour cette 7e édition, est en lice pour le prix de l’Eco-Conception en Energy Class.

 

Enfin, le Spirit Prize fera appel à la créativité des participants qui auront 1 minute et 20 secondes pour présenter en images à travers une vidéo le travail en équipe, le bateau, ses évolutions et le travail technique engagé lors des derniers mois écoulés.

Au-delà de la reconnaissance du monde professionnel et la fierté de révéler au grand jour des heures de travail et de discussions, chaque vainqueur recevra un chèque de 2.000€.

 

Échanger pour avancer

Tout au long de l’année sont organisés des échanges en ligne permettant de faire pousser de nouvelles idées dans la tête des participants. Ces moments de partage sont l’essence même de l’événement, en témoigne l’organisation de « webinars », des discussions techniques en ligne gratuites menées par des professionnels et ouvertes à tous. Ces rendez-vous (5 organisés jusqu’à ce jour) maintiennent un précieux lien entre professionnels et candidats, leur permettant d’avoir constamment accès à de nouvelles informations et ainsi alimenter leur expérience. Ces présentations sont par ailleurs disponibles et à revoir en intégralité sur le site de l’événement : https://mcsebc.org/fr/webinar-fr/

 

Job Forum : le talent à portée de clic

Le Monaco Solar & Energy Boat Challenge met tout en œuvre pour favoriser la mise en relation entre étudiants et industriels du nautisme puisque tout au long de l’année, ils ont le loisir de se retrouver via une plateforme web en ligne. Une initiative qui permet aux professionnels du secteur maritime de poster leurs offres d’emploi mais également aux étudiants d’y déposer leur CV. Un échange gagnant-gagnant largement plébiscité par les acteurs de l’industrie. A titre d’exemple, en 2019, les représentants d’Energy Observer s’étaient entretenus avec 15 étudiants, en embauchant 8 par la suite, idem pour Torqeedo ou encore Azura Marine. En raison de la crise sanitaire, l’initiative a fait une pause en 2020 mais sera de nouveau opérationnelle dès 2021.

 

Les acteurs locaux ont leur groupe de travail

Sous l’impulsion de Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Y.C.M a été créée en septembre 2019 une commission dédiée aux bateaux à énergies alternatives. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du Pôle Excellence Yachting et a pour mission d’inciter les acteurs du yachting de demain, monégasques (Laneva) ou actifs localement (Vita, Candela, Suncy…), à travailler main dans la main sur des projets innovants. Réunis dans un groupe de travail qui se rassemble tous les deux mois, les membres de cette commission évoquent les nouveautés développées et les synergies qu’il est possible d’envisager. Lors de leur dernière réunion, Vita a annoncé la sortie d’un nouveau Supercharger Vita susceptible d’être adapté à d’autres unités.

Pour découvrir ce que réservent les talents de demain et les dernières évolutions en matière de propulsion, possibilité de suivre :

  • les auditions en ligne : du 30 juin au 3 juillet de 17h00 à 19h00
  • la remise des prix : le mercredi 8 juillet à 11h00.

 

Pour se connecter  rendez-vous sur le site internet de l’évènement :

https://mcsebc.org/fr/planning-des-auditions-2020/